Lundi 10 mai 2021 – Devoirs Surveillés, épisode 3

Lundi 10 mai 2021 – Devoirs Surveillés, épisode 3

Lundi 10 mai 2021

au Lycée Ferdinand Buisson / 76500 Elbeuf

« Devoirs Surveillés, épisode 3 »

La série théâtrale écrite par Eva Doumbia – Saison 2
en collaboration avec un groupe d’élèves du lycée Ferdinand Buisson et du collège Nelson Mandela
Avec : Nino Djerbir, Arnold Mensah, Tamara Saade, Angelica Tisseyre

A la manière d’une série télévisée, la compagnie La Part du Pauvre/ Nana Triban, propose une fois par mois de suivre les pérégrinations amoureuses et politiques des personnages. Élèves et autrice scénarisent en fonction de l’actualité.

Inspiré de Netflix ou HBO, « Devoirs Surveillés » est la série théâtrale du Théâtre des Bains Douches à Elbeuf.
Écrite par Eva Doumbia (qui met en scène), en collaboration avec des jeunes du Collège Nelson Mandela et du Lycée Buisson, cette comédie romantique est joué par les acteurs du théâtre.

L’action commence en décembre 2019. La France est en grève: mouvement des gilets jaunes, grèves pour les retraites, contre la réforme Blanquer. Ange, professeur d’histoire-géographie voit son enseignement remis en question par Kenie, une élève de 5ème qui a organisé une grève scolaire. Nina, professeure de lettre, engagée, féministe et gréviste est charmée par Abdel, un élève de 10 ans son cadet, puis elle est frappée par un coup de foudre pour Ange. Son père de Nina est hospitalisé. En arrière plan, la catastrophe s’annonce, avec l’épidémie.

Angelica Kyomi Tisseyre est Kenie (élève de 5ème) et Nina (professeur de lettres au Lycée)
Nino Djerbir est Abdel (lycéen qui passe le bac) et Ange (professeur d’histoire-geo au Collège)

Partenaires

La ville d’Elbeuf-sur-Seine, la DRAC Normandie, le département Seine-Maritime, la région Normandie

Infos pratiques

Réservé aux scolaires

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter

Reporté : Résidence Assitan Tangara

Reporté : Résidence Assitan Tangara

Du 8 au 20 mars 2021 (reporté)

Résidences Emergence Africaines Afropéennes

Accueil en résidence d’Assitan Tangara

Assitan TANGARA

Metteure en scène malienne vivante à Bamako (Mali), œuvre pour la conscientisation de la population à travers le théâtre sociale. Elle popularise le théâtre afin qu’il joue son rôle d’éducateur et de sensibilisateur. Elle va à la rencontre de la population dans les cours familiales, les grins, les tontines, les marchés, les transports en communs.

Tafé Fanga ou Ella

(Le pouvoir du pagne) de Jeanne Diama

C’est quoi être femme et libre dans une société patriarcale musulmane ?

La place de la société dans la prise de décision d’une femme
La place de la société dans les choix de vie d’une femme
Il ne s’agit pas que de l’impunité dont fait preuve la société quand il s’agit d’hommes
Il s’agit surtout de la culpabilité qu’on fait subir aux femmes pour les mêmes « fautes »
Il s’agit de pouvoir. A qui le donne-t-on ? Pourquoi ?
Il s’agit de pointer du doigt la société qui est responsable de stigmatisation, de discrimination
Parce qu’il faut arrêter de traiter les petits garçons comme des héros et les petites filles comme des futurs ‘’bonnes à tout accepter, bonnes à tout faire’’
Il s’agit de pointer du doigt ces femmes qui nous mettent des bâtons dans les roues dans ce combat pour la libération des femmes
Il s’agit de lutte intérieure, d’un combat contre soi, ses propres peurs
Contre les stéréotypes
Comment se décharger du poids des regards ?

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter

Reporté : Résidence Olivia Mabounga

Reporté : Résidence Olivia Mabounga

Du 12 au 17 avril 2021 (reporté)

Résidences Emergence Africaines Afropéennes

Accueil en résidence d’Olivia Mabounga

La compagnie Les Enervées

TEXTE ET MISE EN SCENE OLIVIA MABOUNGA
Avec Salomé Ayache et Makeda Monnet
scénographie et costume Aliénor Durand
composition musical et création sonore Victor Pavel
chant lyrique et harpiste Makeda Monnet

Avec le soutien du Jeune Théâtre National | De l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de de la ville de Paris| du Conservatoire Nationale Supérieure de Musique et de Danse | Le musée sauvage

La création de ce spectacle est née du désir de poursuivre la recherche entre la musique et le théâtre entamée sur Tchoko, ma première mise en scène en collaboration artistique Victor Pavel, compositeur et Aliénor Durand, costumière et scénographe.
“Presque je me chuchote que tout va bien”, s’inscrit dans une théâtralité révoltée. Les personnages expirent leurs violences, pour se retrouver et tenter de reconstruire leurs humanités perdues.

Portrait performative et inspirations plastiques

Les arts plastiques ont une place dominante dans mon travail.
Presque, je me chuchote que tout va bien est un désir théâtral, la fabrication d’un espace entre la musique, la langue et l’esthétique performative.
À l’intérieur du récit, nous travaillons sur la nécessité de cette parole urgente, une écriture graphique articulé autour de différents matériaux comme le tulle et le numérique pour représenter la relation entre le visible, l’invisible et l’intime.
Mes inspirations premières sont le mouvement surréaliste.
Ces artistes tentent de mettre en oeuvre la théorie de libération du désir en inventant des techniques visant à reproduire les mécanismes du rêve.
Entre autres, créer l’acte symbolique dans une démarche politique.
Le théâtre est une chimère d’exploration où les sens sont les signes de la création collective, de cet art qui nous dépasse, et nous traverse de tout temps.

Olivia Mabounga

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter

Reporté : Résidence Alvie Bitemo

Reporté : Résidence Alvie Bitemo

Du 9 au 17 avril 2021 (reporté)

Résidences Emergence Africaines Afropéennes

Accueil en résidence d’Alvie Bitemo

DEPART

De, et mis en scène par DOCTROVEE BASIMBA, JEZABEL D’ALEXIS, ALVIE BITEMO

3 Femmes
3 Formations (peinture, chant, théâtre)
3 Parcours qui se rejoignent et se mélangent
3 Univers différents

DISTRIBUTION : Doctrovée BASIMBA, Jezabel D’ALEXIS, Alvie BITEMO

Un regard et un outil commun pour dire, faire entendre, des mots qui peuvent aussi permettre de nommer des maux. Les hurler parfois, même si une grande majorité masculine pense qu’une femme qui hurle est folle « hystérique » alors que lorsqu’il s’agit d’un homme il est simplement « en colère ».
Comme si la femme n’avait pas le droit de hurler !
Oui, chères femmes, vous avez le droit de hurler sans être folles
Cet outil commun pour ces trois femmes est la SCENE comme un exutoire elles y expriment en chantant, peignant, disant leur peines, leur joies, leur rêves et leurs colère

AU DEPART…
…Départ : action de partir, se départir, s’en aller, quitter, renoncer… Ou plus positif COMMENCER QUELQUE CHOSE !
Se marier faire des gosses, par obligation, parce qu’on est une femme… non non!
Alors je suis partie ailleurs parce que ma liberté rêvée était sans contraintes… Mais à l’arrivée je me suis fracassée ! Car pour pouvoir être libre, dans ce pays, pour celle qui y est entrée en illégalité, c’est MARIAGE OU ENFANT. C’est le passage obligé pour se procurer des papiers !
« Il faut prendre un bon départ dans la vie »… C’est donc que la vie est envisagée comme une course ? Mais moi je ne veux pas courir ! Je veux marcher, et pouvoir m’arrêter.
Je me précipitais vite à la maison, pour attendre le passage de mon père et le voir, ne fût-ce que de loin. Je criais papa! …Et lui me disait bonjour, de là où il était, en levant la main, et c’était tout…
J’avais l’impression d’être, pour mon père, une étrangère, ou un étonnant voyageur, perché sur le toit d’un train…

 

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter

Du 15 au 27 mars 2021 : Résidence Pina Wood

Du 15 au 27 mars 2021 : Résidence Pina Wood

Du 15 mars au 27 mars 2021

Résidences Emergence Africaines Afropéennes

Accueil en résidence de Pina Wood

8clos AVEC MA MÈRE

Pina Wood / Marie-Claire Ngo N’tamack

« La Lune Noire n’est pas un astre, ni même un élément céleste tangible, elle est un point astronomique. Ma mère est sagittaire, ça veut dire qu’elle avance avec un arc. Moi je suis bélier, des cornes pour les murs. Je ne lui ai jamais écris de poème pour lui dire qu’elle est, l’intérieur de ma nuit. »
Pina Wood est une artiste du bavardage. Elle aime donner et prendre la parole sans qu’il y ai besoin d’un rendez-vous. Le théâtre devient ventre,
deviens salle de bain, devient salle à manger.

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter

11 et 12 mars 2021 – Devoirs Surveillés, épisode 3

11 et 12 mars 2021 – Devoirs Surveillés, épisode 3

jeudi 11 mars 2021 à 14h et 18h

Vendredi 12 mars 2021 à 14h

« Devoirs Surveillés, épisode 3 »

La série théâtrale écrite par Eva Doumbia – Saison 2
en collaboration avec un groupe d’élèves du lycée Ferdinand Buisson et du collège Nelson Mandela
Avec : Nino Djerbir, Arnold Mensah, Tamara Saade, Angelica Tisseyre

A la manière d’une série télévisée, la compagnie La Part du Pauvre/ Nana Triban, propose une fois par mois de suivre les pérégrinations amoureuses et politiques des personnages. Élèves et autrice scénarisent en fonction de l’actualité.

Inspiré de Netflix ou HBO, « Devoirs Surveillés » est la série théâtrale du Théâtre des Bains Douches à Elbeuf.
Écrite par Eva Doumbia (qui met en scène), en collaboration avec des jeunes du Collège Nelson Mandela et du Lycée Buisson, cette comédie romantique est joué par les acteurs du théâtre.

L’action commence en décembre 2019. La France est en grève: mouvement des gilets jaunes, grèves pour les retraites, contre la réforme Blanquer. Ange, professeur d’histoire-géographie voit son enseignement remis en question par Kenie, une élève de 5ème qui a organisé une grève scolaire. Nina, professeure de lettre, engagée, féministe et gréviste est charmée par Abdel, un élève de 10 ans son cadet, puis elle est frappée par un coup de foudre pour Ange. Son père de Nina est hospitalisé. En arrière plan, la catastrophe s’annonce, avec l’épidémie.

Angelica Kyomi Tisseyre est Kenie (élève de 5ème) et Nina (professeur de lettres au Lycée)
Nino Djerbir est Abdel (lycéen qui passe le bac) et Ange (professeur d’histoire-geo au Collège)

Partenaires

La ville d’Elbeuf-sur-Seine, la DRAC Normandie, le département Seine-Maritime, la région Normandie

Infos pratiques

Uniquement sur réservation

Adresse

Théatre des Bains Douches
17 Rue Théodore Chennevière
76500 Elbeuf

Tél : 09 81 24 99 15

Nous situer

Infos pratiques

Gratuit sur réservation
par mail ou par téléphone
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Newsletter